loading
        array(4) {
  [0]=>
  object(stdClass)#43 (11) {
    ["id"]=>
    int(38)
    ["titre"]=>
    string(136) "Les femmes représentent seulement 20% en tant que sujet et sources des nouvelles dans les médias au Maroc, contre 80% pour les hommes."
    ["body"]=>
    string(4403) "

C'est ce qu'il ressort du rapport réalisé par la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), dans le cadre du projet GMMP 2015 (Global media monitoring project).
Ce pourcentage inscrit le Maroc dans la catégorie où les femmes sont les moins présentes dans les news, même s'il est en avance sur la moyenne moyen-orientale (16%)", précise ce rapport intitulé "Qui fait l'info" et présenté, lundi 13 mars à Rabat.
Cette étude qui répertorie les changements observés quant aux dimensions de genre dans les médias d’information, a été réalisée sur la base de la démarche adoptée mondialement dans le cadre du GMMP 2015.
Le monitoring a concerné au niveau national quatre chaînes de télévision généralistes (3 publiques et une privée), six radios (une publique et 5 privées), sept titres de presse papier et trois sites de presse électronique, durant la journée du 25 mars 2015.
Les médias peuvent mieux faire
Par domaines d’activité, les femmes sont plus visibles, par rapport aux hommes, dans les statuts indéfinis (54%) et en tant que parent ou en rapport avec le foyer (50%), relève le rapport. Quand elles sont identifiées, elles le sont plutôt dans la catégorie "célébrités artistiques", littéraires ou médiatiques (75%) ou en tant qu'activistes et militantes de la société civile  (38%).
En tant qu’employées du gouvernement ou fonctionnaires, elles sont visibles à 25% et en tant que membre du gouvernement à raison de 14%, alors que dans le domaine des affaires, elles sont visibles à 17%. Dans les fonctions d’expertes, chercheuses ou juges et avocates ou dans les fonctions sécuritaires (police, armée), elles sont complètement absentes.
Concernant la présence des hommes et des femmes en tant qu’acteurs de nouvelles, le rapport précise que les femmes représentent 46% alors que les hommes 54%, tous métiers confondus (journalistes, présentateurs/présentatrices et reporters).
Par ailleurs, les femmes représentent 55% des présentateurs, tous supports confondus, et 37% des reporters, et seulement 22% dans la presse.
 Plus de présence dans le social. 
Cette étude a démontré que les femmes traitent majoritairement des thèmes liés au "social et juridique" (52%), suivi de "l’économie" qui représente 14%. Les trois autres grands thèmes "politique et gouvernement ", "science et santé" et "célébrités, arts, médias et sports" sont à la même proportion de 10%. Le thème minoritaire pour les femmes est la "criminalité et violence".
Quant aux hommes, ils traitent de tous les thèmes suivant une répartition assez homogène: 29% pour le "social et juridique", 21% pour le "politique et gouvernement", 16% pour "l’économie" et "criminalité et violence" et, enfin, 8% pour "médias, arts et sports".
Ce rapport a été présenté lors d’une rencontre organisée par la Haca, qui a été marquée par la signature d’une convention pour la promotion de la culture de l’égalité hommes-femmes dans et à travers les médias entre la Haca, ONU femmes et l'Unesco.
Le Projet mondial de monitorage des médias (GMMP) constitue l’initiative de recherche et de revendication en faveur de l’égalité des genres dans et par les médias d’information la plus constante et la plus vaste au monde. Tous les cinq ans depuis son lancement en 1995, le GMMP répertorie les changements observés quant aux dimensions de genre dans les médias d’information.

" ["valid"]=> int(1) ["redacteur"]=> int(127) ["onslideshow"]=> int(1) ["tags"]=> NULL ["lecture"]=> int(1266) ["published"]=> int(1489655420) ["created"]=> int(1489653790) ["modified"]=> string(19) "2024-07-13 11:42:52" } [1]=> object(stdClass)#44 (11) { ["id"]=> int(36) ["titre"]=> string(97) "Abdelaziz Omari : « La moitié des panneaux publicitaires casablancais ne sont pas déclarés »" ["body"]=> string(1377) "

Selon le président du conseil de la ville de Casablanca, près de la moitié des espaces d’affichage publicitaire casablancais sont dans la clandestinité.
Invité de l’émission « An Korb », diffusée sur la Web-TV du Parti de la justice et du développement (PJD), le président du conseil de la ville de Casablanca Abdelaziz Omari a révélé que près de la moitié des panneaux d’affichage de la capitale économique ne sont pas déclarés.
« Le conseil de la ville a inventorié l’ensemble des panneaux publicitaires se trouvant dans la ville, avec l’aide d’un bureau d’études. On a trouvé que seulement 50% des panneaux sont déclarés, alors que la moitié est non identifiée », a-t-il déclaré.
Selon le maire de Casablanca, le conseil de la ville a organisé des réunions avec les annonceurs afin de mettre fin à cette pratique clandestine.
Lors de son passage dans l’émission, Abdelaziz Omari a également indiqué que la conseil de la ville a inventorié l’ensemble des terrains casablancais non construits.

Source : www.2m.ma

 

" ["valid"]=> int(1) ["redacteur"]=> int(127) ["onslideshow"]=> int(1) ["tags"]=> NULL ["lecture"]=> int(1179) ["published"]=> int(1488552197) ["created"]=> int(1488552373) ["modified"]=> string(19) "2024-07-13 11:41:02" } [2]=> object(stdClass)#40 (11) { ["id"]=> int(35) ["titre"]=> string(45) "AUDIENCE TV: YOUNES ALAMI QUITTE MAROCMÉTRIE" ["body"]=> string(1003) "

Marocmétrie change de directeur exécutif. Younes Alami quitte l’entreprise de mesure d’audience télé créée en 2008. Exclusif.

Younes Alami, le directeur exécutif de Marocmétrie quitte l’entreprise de mesure d’audience télévisée la fin du mois, a appris le360 de source sûre. Ainsi, celui qui était à la tête de cette boite, filiale marocaine de Médiamétrie France, depuis sa création en 2008, sera remplacé par Rachida Naitiaz l’ancienne directrice des systèmes d’information.
 
Contacté par nos soins, le principal concerné, pris visiblement de court répond: «Je réserve ma réponse pour la semaine prochaine». Ainsi, Younes Alami n’a ni confirmé ni infirmé et tient à attendre son départ pour annoncer la nouvelle.

" ["valid"]=> int(1) ["redacteur"]=> int(127) ["onslideshow"]=> int(1) ["tags"]=> string(5) "71,72" ["lecture"]=> int(1351) ["published"]=> int(1488444935) ["created"]=> int(1488445045) ["modified"]=> string(19) "2024-07-13 03:48:22" } [3]=> object(stdClass)#45 (11) { ["id"]=> int(34) ["titre"]=> string(59) "Hakim Chagraoui partage les ambitions de NRJ Maroc (VIDÉO)" ["body"]=> string(2929) "

MÉDIAS- Bonne nouvelle pour les 15-35 ans: la radio française NRJ débarque très prochainement au Maroc. Directeur général de NRJ Maroc, Hakim Chagraoui a pour ambition d'en faire LA référence musicale du web. Bye bye la fréquence FM, bonjour l'ère 2.0, à l'heure où la plupart des jeunes sont quotidiennement connectés.

NRJ Maroc sera en effet diffusée uniquement sur Internet et via son application mobile. Après presque deux années passées à négocier avec la marque française et à étudier le paysage radiophonique marocain, Hakim Chagraoui a réussi son pari et obtenu que la radio ne soit lancée que sur le net.

Baptême du feu pour la web radio lors de sa soirée de lancement. Un grand concert ouvert au public et gratuit sera organisé le 25 mars prochain à Casablanca, dans un lieu pour l'instant tenu secret. Zaho, Vitaa, Ridsa, Souf et DJ Feder ont d'ores et déjà confirmé leur présence sur scène. Aux manettes de la soirée, Sébastien Cauet, l'animateur vedette de NRJ France, sera présent pour animer le show.

Un modèle économique alternatif

"Dans les cinq prochaines années, notre objectif est de créer une centaine de web radios, toutes franchisées NRJ Maroc", se félicite le patron de la future web radio. "Ce panel de 100 web radios servira essentiellement à élargir l'offre que nous proposons, en déclinant tous les genres musicaux. Car aujourd'hui, on doit laisser le choix à l'auditeur", précise Hakim Chagraoui.

Peu séduit par la FM, le directeur général de NRJ Maroc explique que l'évènementiel représentera par ailleurs une part non négligeable du modèle économique de la web radio. "Nos principaux revenus seront générés par les évènements que nous organiserons", déclare Hakim Chagraoui au micro du HuffPost Maroc. Pour la première année de NRJ Maroc, une quinzaine de concerts seront ainsi prévus dans tout le Maroc.

Nous sommes allés visiter les futurs studios de NRJ Maroc à Casablanca, où nous avons rencontré Hakim Chagraoui, patron de la web radio.

 

source : huffpostmaghreb.com

" ["valid"]=> int(1) ["redacteur"]=> int(127) ["onslideshow"]=> int(1) ["tags"]=> string(11) "67,68,69,70" ["lecture"]=> int(1372) ["published"]=> int(1487765722) ["created"]=> int(1487852128) ["modified"]=> string(19) "2024-07-11 15:08:00" } }

Actualités

Pourquoi publicitor.ma ?

WELOVEADS étant une agence de communication qui a touché à travers ses annonceurs...

Actualités

Les femmes représentent seulement 20% en tant que sujet et sources des nouvelles dans les médias au Maroc, contre 80% pour les hommes.

Les femmes représentent seulement 20% en tant que sujet et sources des nouvelles dans les médias au Maroc, contre 80% pour les hommes.

16 mars-2017
Lire la suite

C'est ce qu'il ressort du rapport réalisé par la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), dans...

Abdelaziz Omari : « La moitié des panneaux publicitaires casablancais ne sont pas déclarés »

Abdelaziz Omari : « La moitié des panneaux publicitaires casablancais ne sont pas déclarés »

03 mars-2017
Lire la suite

Selon le président du conseil de la ville de Casablanca, près de la moitié des espaces d’affichage publicitaire...

AUDIENCE TV: YOUNES ALAMI QUITTE MAROCMÉTRIE

AUDIENCE TV: YOUNES ALAMI QUITTE MAROCMÉTRIE

02 mars-2017
Lire la suite

Marocmétrie change de directeur exécutif. Younes Alami quitte l’entreprise de mesure d’audience télé...

Hakim Chagraoui partage les ambitions de NRJ Maroc (VIDÉO)

Hakim Chagraoui partage les ambitions de NRJ Maroc (VIDÉO)

22 février-2017
Lire la suite

MÉDIAS- Bonne nouvelle pour les 15-35 ans: la radio française NRJ débarque très prochainement au Maroc....